mes pensées sont un champ de fleurs fanées

Et voilà la suite des photos réalisées avec Marion Saupin (voir article précédent)

_MG_9848web_MG_9892web_MG_9902web_MG_9904web

une tenue de shooting

Voici les différents éléments composant ma tenue pour le shooting en compagnie de Marion saupin.

  • Une gilet Gunne Sax des années 70
  • Un chapeau en velours (probablement des années 90)
  • Un pendentif en porcelaine de Limoges
  • Un jupon en velours côtelé acheté d’occasion
  • Un bracelet en bois sculpté

voilà le résultat final :

_MG_9759web

Je vous donne rendez-vous dans quelques jours avec les autres photos de cette série (où on ne voit pas forcément bien la tenue mais qui sont magnifiques et pleines de poésie !)

Une séance avec Léona Snow

Il y a presque deux mois, j’ai rencontré Léona Snow pour une petite collaboration photo.

Ma tenue est totalement vintage, des années 70 et se compose ainsi :

– Un chemisier de ma marque préférée : Gunne Sax. La taille est très cintrée, le col/décolleté s’orne de petites perles et de dentelle et les manches sont très bouffantes (en anglais ce sont des poet sleeves, je ne connais pas le terme en français). Le tout possède un petit côté steampunk très actuel. J’adore et il semble vraiment avoir été fait à mes mesures !

– une jupe plissée en laine, à  carreaux beiges et gris.

L’appareil photo appartient à la photographe et est lui aussi d’époque (mais un peu plus vieux, davantage des années 40-50)

prev1prev2

 

Portraits classiques

J’ai profité de ma dernière rencontre avec Marion Saupin pour faire des portraits classiques, tout simples, pour tout ce qui est comm.

Je porte une blouse Gunne Sax (ma marque préférée des années 70 !) que je trouve très originale : au-dessus des boutons, il y a une sorte de plastron en dentelle.

Je trouve que c’est assez facile de porter un top vintage de ce genre, avec un jean ou une jupe basique et des bottines. Et vraiment, plus le temps passe et plus je me dis que mixer vintage et moderne est réellement une bonne alternative : ça permet de se faire un look sympa et relativement passe-partout et d’utiliser les pièces issues de ma collection. (Parce que c’est dommage de laisser les vêtements au fond du placard….)

Gunne Sax toujours…

Pour Noël, j’ai reçu cette adorable robe Gunne Sax datant des années 70. Comme vous le savez c’est une de mes marques préférées, en raison de l’inspiration victorienne et du romantisme qui se dégagent toujours des créations de Jessica. Je ne vais pas vous refaire toute l’historique de la maison Gunne Sax, si vous l’avez loupée, c’est à lire ici. Comme, je commence à avoir quelques petites choses de cette marque, j’ai décidé de créer le tag, en un clic vous pourrez donc retrouver tous les articles qui en parlent.
Et quoi de mieux que de rendre hommage à cette si jolie toilette en l’immortalisant chez une photographe de talent ?

Photo/maquillage/cheveux : Marion Saupin
Robe : Gunne Sax / Sartorial Matters

_MG_8465web _MG_8529web

_MG_8602web

Shopping vintage à Toulouse

Groucho, c’est deux magasins vintage à Toulouse. L’un, situé 1 place de la Bourse est spécialisé dans les vêtements des années 60 et 70 et l’autre, 39 rue Peyrolières, propose des tenues plus anciennes (tout en ayant aussi du 70s).
Je suis allée directement à la deuxième adresse, et ce dès que mon emploi du temps sur la ville me l’a permis. Il était 18h45 et la boutique fermait à 19h.

groucho1

Autant dire que je n’ai pas pu fouiller partout (mais mon portefeuille en est probablement reconnaissant !). Tout est rangé par type d’habit – jupes, chemises, lainages, robes, manteaux etc., avec un côté homme. Au mur des pièces anciennes et assez chères sont accrochées. Au centre, on trouve les vitrines avec beaucoup de lunettes et de bijoux. Bref, Groucho est très bien achalandé.

groucho2

La vendeuse m’a demandé ce que je cherchais. J’ai parlé de style victorien et elle m’a montré une ravissante chemise/veste en dentelle avec col montant. Quand je l’ai prise entre mes mains, j’ai vu qu’il s’agissait d’une pièce Gunne Sax ! Le patron est d’ailleurs presque identique à ma veste en velours de la même marque (voir article). Je suis donc passée en cabine. J’ai mis un peu de temps, car avec mes ongles très longs j’avais du mal à ouvrir puis fermer (et ouvrir à nouveau) les boutons. J’ai un peu hésité car, au niveau taille, c’était très juste. Finalement, j’ai quand même craqué car une fois mise, elle semble tailler très bien (il faut juste que j’évite de prendre du poids !) et qu’elle est vraiment jolie… et pour seulement 27 euros !
Bref, je suis conquise et je compte bien revenir sur Toulouse pour dévaliser le magasin et farfouiller un peu plus.

gunnesaxwhite.

La veste Gunne Sax

En naviguant sur Etsy, je suis tombée sur cette veste Gunne Sax, vendue seulement 20 euros. Le petit prix était expliqué par un défaut : une petite zone élimée sur l’intérieur de la manche. Sur la photo elle était noire, mais dans la description, il était écrit « dark blue ».
Après quelques hésitations, je l’ai finalement commandée. (Pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette marque connue des années 70, vous pouvez lire l’article déjà paru sur ce sujet)
J’ai eu une excellente surprise en la recevant, d’abord parce que la partie râpée du velours est vraiment à peine visible et ensuite car la couleur est très jolie, entre le bleu foncé et le gris anthracite.
Elle est très confortable et est parfaite pour dédicacer en hiver où dans les lieux un peu frais.
Bref, je ne regrette pas du tout mon achat et je pense que Gunne Sax va devenir ma marque vintage préférée !

gunnesax