Arpeja

J’ai une grande passion pour les prairie dresses des années 70 et j’ai déjà eu l’occasion de vous présenter 3 marques assez connues :

Il y a peu, j’ai découvert Arpeja qui se décline en plusieurs collections : Young Edwardian, Young Victorian, Young Innocent et Organically Grown (un peu à part puisque proposant quant à elle des pulls et des robes en maille).

arpeja

Voici deux exemples trouvés sur Instagram, mais la marque fait aussi des mini-robes, des tuniques et autres vêtements ayant toujours un esprit un peu ancien et romantique.

Pour la petite histoire, Arpeja a été fondé en Californie dans les années 60 et a connu un beau succès durant les années 60 et 70. La collection Young Edwardian a même perduré jusqu’en 1994. Pendant 7 ans, la célèbre styliste Sue Wong y dessinera même de nombreux modèles.

Et voici mes deux robes, chacune de la collection Young Edwardian.

La première date probablement des années 60 car elle est assez courte et ces manches style Roméo et Juliette est assez typique de cette époque.

IMG_5623HD

La seconde date des années 70 et est un peu plus passe-partout, mais j’adore son empiècement fleuri. C’est un modèle assez courant qu’on trouve facilement sur les sites vintage et qui se décline en différents coloris.

IMG_5876hd2

Inutile de préciser que je suis totalement fan et que j’espère trouver d’autres vêtements Arpeja à ajouter à ma collection !

Mon top 5 des thés d’automne

72965567_bis

  1. Poire-Marron Glacé de Damman Frères : un thé blanc à la poire et au marron glacé à la saveur douce et légère.
  2. Rouge d’automne de Mariage Frères : une saveur marron glacé et vanille chaude et sucrée que je prends en thé vert mais qui existe aussi en thé noir et en rooibos.
  3. Pecan Pie de Damman Frère : un mélange de noisettes, noix de pécan, amandes, pistaches et miel qui se décline en thé noir, rooibos et infusion. Ultra gourmand !
  4. Barbe Bleue de TXperience : un oolong à la figue, la datte et la physalis. Subtil et légèrement sucré.
  5. Sweet Pumpkin de Malindo : une infusion à base de citrouille, de coing, de datte, de cacao et de pop corn ! Original et chaud !

Et vous, quels sont vos thés d’automne préférés ?

TXperience

72549923_2500383366863458_8342155854224556032_n

Quand j’ai vu passer cette marque sur internet ainsi que leur nombreux parfums, je n’ai pas pu résister à l’envie de passer une petite commande…

Il s’agit d’une marque qu’on peut qualifier d’artisanale et qui propose des thés de qualités, souvent bio, aux parfums originaux.

Le gros plus c’est que chaque saveur peut s’acheter en sachet unique, en vrac de 20gr, 50 gr et 100 gr ce qui permet de pouvoir tester pas mal de choses et même essayer des mélanges qu’on aurait jamais osé acheter en gros paquet.

Voilà ceux que j’ai goûtés :

  •  Queen Mirabelle : une infusion au goût de mirabelle, l’odeur est à tomber et le goût – bien que beaucoup plus léger – est très agréable.
  • Thé d’halloween : une infusion citrouille – épices. On sent vraiment bien la citrouille mais il manque une petite touche sucrée, du coup le goût neutre (presque salé) me déroute assez.
  • Amandable : une infusion prune-amande. Très bon, doux et sucré avec un goût d’amande bien reconnaissable qui se marie à merveille avec les fruits.
  • Amande à lire : une thé vert aux amandes grillés. On sent bien le thé vert – un thé vert doux et pas du tout amer – par contre on sent à peine l’amande. Dommage
  • Thébernacle : un thé noir au sirop d’érable. Là encore j’ai surtout senti le thé (et je n’ai pas du tout accroché à ce goût de thé façon darjeeling) et presque pas le sirop d’érable.
  • Barbe-bleue : un oolong à la figue et à la datte. C’est celui que j’ai pris en 20 gr car je craignais de ne pas aimer (le site parle d’une saveur très surprenante) et en fait j’ai adoré ! C’est doux , subtil et sucré.

Je retiens donc cette marque principalement pour ses infusions, je repasserai certainement commande pour reprendre de la Barbe-Bleue et du Queen Mirabelle et essayer d’autres parfums.

 

Phildar : looks spécial crochet

En 2018, je vous présentais le catalogue crochet phildar de l’été, que j’avais beaucoup aimé, et cette année je n’ai pas pu résister à la nouvelle parution « looks spécial crochet » qui comprend 20 modèles. Je dois dire que ce catalogue est encore plus réussi que le précédent, les modèles adulte sont toujours aussi sympa, mais la différence se fait sur les modèles enfant, bien plus jolis cette année !

Voilà ce que j’ai crocheté cet été :

J’ai commencé avec ce gilet, réalisé avec la laine Alara d’Ice Yarn. J’ai été un peu déçue du résultat. J’ai bien suivi les mesures, mais je trouve qu’il tombe mal, qu’il est trop large par rapport à la longueur (ou trop court par rapport à la largeur). Du coup je le porte pans croisés avec une grosse ceinture, façon kimono. (coût total : environ 10 euros)

Je me suis lancée ensuite dans ce débardeur, réalisé avec la laine Mixte de Phildar. J’ai fait quelques erreurs que j’ai cachées comme j’ai pu, j’ai parfois dû revenir en arrière et recommencer, mais je trouve le résultat final vraiment chouette et original ! (coût total : environ 12 euros)

Voilà un petit pull parfait pour le printemps. J’avais commandé la laine en même temps que le catalogue et j’ai eu un gros doute en voyant ensuite le patron (assez étroit en bas et qui s’élargit beaucoup après la taille) mais le résultat est vraiment beau. Il taille et tombe bien, je pense que c’est le pull que j’ai le mieux réussi depuis que je fais du crochet. (Coût total : environ 15 euros)

Enfin voici les deux modèles enfant que j’ai réalisés : Le premier est vraiment joli, original et facile à faire. Le deuxième est plus classique mais j’avais déjà la laine recommandée (achetée lors d’une liquidation sans trop savoir ce que j’allais en faire, ce qui fait le gilet à 5 euros).

Il y a aussi un modèle de gros sac à main que j’ai prévu de faire cet hiver, ou au printemps prochain.

Avec ce catalogue, Phildar me conforte dans mon idée qu’il est la meilleure marque pour faire du crochet !

La robe Candi Jones

J’avais prévu de vous faire un long article sur la marque Candi Jones, agrémenté des belles photos officielles faites lors des Imaginales… sauf que 1/ j’attends toujours les photos, elles ont dû être oubliées/supprimées/etc et que 2/ je n’ai trouvé aucune info sur cette marque !

Donc Candi Jones, c’est une marque américaine qui proposait durant les années 70 des prairie dresses dans le même style que Gunne Sax ou Laura Ashley.

La mienne vient de la boutique Etsy Elizamoonbeam et mélange dentelle écrue et petites fleurs champêtres. La ceinture en satin a dû être rajoutée plus tard, mais finalement, cela rend assez bien.

robe1970VictorienneA

Je trouve qu’elle fait très poupée de porcelaine, du coup j’ai ajouté un petit chapeau rond.

IMG_4264insta

Portée aux Imaginales !

ima-insta3

Coudre avec un patron vintage – partie 1

L’hiver dernier, je suis passée à la mercerie d’Emmaüs et j’y ai trouvé de très beaux coupons de tissus entre 2 et 6 euros. Du coup, je me suis dit, et si j’utilisais des patrons vintage ?!

IMG_3163insta

J’ai un peu regardé sur Etsy et Ebay et j’ai vu des patrons très sympas mais un peu chers et finalement je me suis tournée vers une vendeuse française qui proposait des patrons issus de magazine à seulement 2 euros. Le problème c’est qu’il y avait seulement les tailles (entre 40 et 46) mais pas les mensurations. Comment connaître ma taille version années 50 ? (les tailles sont beaucoup plus petites de nos jours). J’ai fait des recherches google et ai fini par me dire que si les patrons anglais correspondant à mes mensurations étaient en général 14 et 16, je pouvais prendre l’équivalent français, soit 42 et 44. Sur le moment, ça paraissait logique….

IMG_3565insta

J’ai donc reçu mes patrons et me suis dit que j’allais commencer par cette robe années 60 à encolure carré sachant que mon coupon était assez petit. C’était un 40-42. 42 paraissait grand, j’ai décidé de décalquer/découper le 40… toujours beaucoup trop grand ! Bref, je me suis rattrapée comme j’ai pu (j’ai coupé un pan dans le dos et ai mis la fermeture là plutôt que sur le côté, et j’ai fait des pinces pour le devant).

Le résultat est pas trop mal, même si j’aurais pu serrer davantage la taille (mais avec une ceinture, ça va !).

IMG_4010HD

Comme j’ai acheté un beau tissu en broderie anglaise, je me suis dit qu’un vrai patron à mes mensurations s’imposait… J’ai donc acheter un patron McCalls de robe style new look, effectivement en 14… mais pas 14 comme la taille adulte, non 14 comme 14 ans !!!!

Je vous donne donc rendez-vous dans quelques semaines/mois pour voir le résultat… J’ai d’ailleurs aussi acheté des patrons des années 70. Si j’arrive à tout faire, je devrais pouvoir vous montrer 2 robes années 50, ainsi qu’une robe et une tunique années 70.