Très chère Sadie – Sophie Kinsella

Lara, 27 ans, vient de se faire larguer et galère au boulot. Un jour, elle se rend à l’enterrement d’une lointaine grand-tante que personne ne semble connaître vraiment dans la famille, et se retrouve alors hantée par la défunte. Celle-ci doit absolument retrouver son collier et Lara se voit obligée de l’aider dans sa quête.

Le scénario comprend plusieurs histoires secondaires qui s’avèrent être toutes liées, ce qui rend le tout très riche et original. J’avoue, je ne m’attendais pas à une histoire aussi bien ficelée, imaginant la chick-lit comme une littérature simple et légère. Alors oui, c’est frais, drôle et léger, effectivement, mais c’est aussi touchant et cela nous fait réfléchir sur le sens de la vie et sur la mort, sur ce que nous laissent nos ancêtres et comment nous nous inscrivons dans une lignée. Les péripéties s’enchainent à une allure folle et les pages se tournent rapidement sans qu’on ne s’ennuie une seule seconde.

Je ne détaillerai pas tous les thèmes abordés, ils sont nombreux, mais me focaliserai ici sur le côté fashion et vintage. Avec cette histoire, on se retrouve plongé dans les années 20. Le fantôme est tel que dans sa jeunesse : une jeune garçonne aux cheveux courts, portant robe droite délicate, grand sautoir et bandeau orné de plumes. Elle aime le jazz et danser le charleston et compte bien faire découvrir tout ça à Lara. Notre héroïne se retrouve donc trimballée de boutiques vintage en cours de danse, pour faire plaisir (et puis aussi car son aïeule est du genre très casse-pied et sait obtenir ce qu’elle veut !). Les situations sont cocasses, le langage parfois fleuri (le fantôme manie avec dextérité l’argot des années folles) et tout comme Lara, on se laisse prendre au jeu.

C’était la première fois que je lisais du Sophie Kinsella et je ne suis pas déçue. Je vais sans doute essayer sa fameuse série de l’accro au shopping.

sadie

Publicités

6 réflexions sur “Très chère Sadie – Sophie Kinsella

  1. Tout pareil que Les Découverte de Dawn, j’ai été personnellement très déçue pas Confessions d’une accro du shopping, dont je n’ai jamais lu les suites (pour la peine, j’ai trouvé le film bien meilleur, le souci du roman, à mon sens, c’est que la narratrice n’y remet jamais en cause ses côtés mercantile, superficiel et irresponsable et ça m’a vraiment gênée).
    Par contre, ce Très chère Sadie me botterait bien, ne serait-ce que pour les références aux Années Folles.
    Merci pour ce retour de lecture !

    PS : j’ai acheté et lu ton petit guide, il est vraiment très sympa pour découvrir le vintage sans se noyer dans les informations, je le recommanderai aux personnes qui veulent découvrir des bases avant de creuser davantage (après, il est clair qu’il faut s’intéresser plus en détail à l’histoire de la mode, et ce n’est pas évident pour tout le monde).

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour le guide ^^ (d’ailleurs n’hésite pas à mettre un commentaire amazon pour que les gens sachent que c’est un livre « sérieux », avec l’auto-édition on ne sait jamais sur quoi on va tomber ^^’)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s