Coloration Cerise de La Riché Directions

Après avoir essayé plusieurs fois le rouge Rubine de la même marque, j’ai décidé de tenter le rose ! Comme les colorations ne tiennent pas longtemps sur mes cheveux, je ne prenais pas un gros risque. Après avoir regardé attentivement les articles sur internet je suis partie sur la teinte Cerise.

Voilà le résultat : un rose foncé, plutôt fuchsia qui prend très bien sur mon roux/blond. J’avais un peu peur, mais en fait je suis très contente du rendu. Tout le monde adore, trouve ça mieux que mon rouge « habituel » et même à l’école, ça a eu du succès (aussi bien du côté des mamans que des fillettes).

Après deux shampoings, j’aurais tendance à dire que ça tient un peu mieux que Rubine, j’ai juste quelques mèches qui commencent à s’éclaircir.

Bref, je suis ravie, et comme je n’avais commandé qu’un pot, je vais devoir me ravitailler car, vraiment, c’est une teinte qui me correspond bien et que je compte refaire.

Une robe , deux looks

Ça fait déjà un petit moment que j’ai cette robe dans mon placard. Je l’ai achetée environ 15 euros sur la boutique Etsy de Sartorial Matters et je la porte assez souvent, car elle est simple, confortable et d’une longueur idéale pour moi (sous le genou) et puis j’aime beaucoup ce tartan pastel et la coupe avec la taille haute et les manches légèrement ballon. La marque, c’est Mackays, une marque anglaise qui existe toujours.

il_fullxfull.1047768997_p97j

Elle date des années 80, mais le descriptif disait qu’elle avait un côté années 50 et également un côté grunge. J’ai donc décidé de vous la montrer sous ces deux facettes. (Bon, j’ai fait avec les moyens du bord, et les différents roses ne s’harmonisent pas à 100%).

  • Un look décontracté inspiré des années 90 avec un perfecto court (cache-cache) et des vieilles Doc Martens
  • Un look plus sage et « propre » inspiré des fifties avec un cardigan (tricoté maison) et des salomés (Mademoiselle R.)

Mon look habituel (pour aller à l’école et aux courses) est plus proche du premier, mais en voyant les photos je me dis que le second est plus sympa, finalement. Et vous, vous préférez lequel ?

Georgie de Spin doctor

Il y a peu, j’ai retrouvé cette veille photo de moi au salon du livre de Paris 2014.

georgie

Je me suis dit, que vraiment j’aimais bien ma robe et qu’il faudrait que la remette bientôt !

Le motif est gothique avec des femmes-poulpes, des crânes, des papillons et des bouteilles de poison étiquetées Hazel Witch, mais le fond est clair, ce que je trouve assez original dans le genre. Et puis j’aime bien la broderie anglaise et le laçage. Finalement on est presque dans le style Steampunk.

georgie-dress3-600x600

Bref, je risque fort de la sortir du placard pour une des prochaines dédicaces. C’est une bonne idée, non ?

Encore une robe des années 50 !

Voilà une petite robe que je ne vous ai pas encore présentée, mais que certains connaissent déjà puis que je l’ai mise à plusieurs dédicaces cet hiver.

il_fullxfull.1107320241_g04s

Il s’agit d’une robe des années 50, ou qui reprend le style des années 50 car en fait, il est bien difficile de la dater. Tout laisse à penser qu’elle provient des fifties… jusqu’à ce qu’on regarde la fermeture éclair qui, elle, semble plus récente (les années 70 ?). Bien sûr, il est possible que le zip ait été changé, mais si c’est le cas , le travail a vraiment été bien fait, car on pourrait croire qu’il est d’origine.

Photo 919HD

En tout cas, c’est un très joli vêtement, et c’est bien ça le principal ! Le tissu à carreaux gris est assez passe-partout, donc facile à porter au quotidien, et plutôt épais, ce qui en fait une robe d’automne ou d’hiver idéale. J’aime bien le col avec les boutons ainsi que les poignets blancs. (Et en postant les photos, je me rends compte qu’un des boutons est caché par le col, et que du coup, cela ne fait pas très symétrique, aurai-je affaire, en fait, à du fait-main ?)

(Et est-ce besoin de préciser qu’elle vient de la boutique Etsy de Sartorial Matters ? :p )

17436342_10210883751521504_9123748392689099598_o

Livres Paris 2017

 

Un ensemble 50s

Quand j’ai vu cet ensemble sur la boutique Etsy de Sartorial Matters, je suis tombée amoureuse !

il_fullxfull.1061846104_c9zu

Une petite robe rose pale en brocard, avec sa veste courte assortie… Je trouve que la veste est vraiment bien taillée, beaucoup de personnes pensaient qu’elle était intégrée à la robe (comme un effet 2 en 1) alors que pas du tout, et la robe portée seule est aussi très sympa. ça fait une tenue chic et confortable, mais aussi très pratique pour les salons où on passe souvent du chaud au froid.

Il n’ y a pas d’étiquette, donc je ne sais pas de quelle marque elle, mais elle date des années 50.

Pour vous la présenter, j’ai fait l’effort d’une coiffure de la même époque : un chignon banane avec le dessus de la tête crêpé pour donner du gonflant et la frange peignée sur le côté à l’aide d’une brosse ronde.

Et la voici portée lors du salon Livre Paris, où beaucoup de gens ont complimenté ma tenue !

17439598_1875936862649213_1082719925_n

Miss Muffet de Hell Bunny

Je continue mon challenge soldes/Noël et je vous présente aujourd’hui mon ensemble Hell Bunny, composé d’un cardigan et d’une jupe. Cette dernière a une coupe années 50 très sympa, et possède des poches. Comme vous le voyez, le thème, ce sont les araignées. Cette tenue a beaucoup de succès quand je la porte, et on m’a même demandé si c’est moi qui avait brodé les toiles d’araignée !

J’aime bien le mélange rétro et gothique et c’est un ensemble très confortable à porter en salon.

Et si vous aussi, vous vous demandez pourquoi il s’appelle Miss Muffet, voici la réponse :

Little Miss Muffet

Sat on a tuffet,

Eating her curds and whey;

Along came a spider

Who sat down beside her

And frightened Miss Muffet away.

Eh oui, il s’agit d’une comptine pour enfants !

Photo 682

Foire du livre de Bruxelles 2017

 

Un ensemble 70’s

Il y a quelques mois je vous présentais mes achats réalisés chez les boutiques jumelles Rabbit Heart Designs et Nevermore Vintage. On m’y voyait porter tous les vêtements sauf un… un ensemble des années 70 constitué d’une robe longue taille empire et d’un boléro. Les deux sont en velours ras bordeaux et s’ornent de guipure blanche. Le tout m’avait coûté à peine une trentaine d’euros.

Je devais le porter lors d’une séance photos, cet hiver, mais cela a été annulé, alors j’ai décidé de le vous le présenter quand même, et ce avant que les beaux jours n’arrivent… Et puis, j’ai voulu faire un joli effet photoshop, histoire de changer, sauf que je n’arrivais à doser ledit effet… Bref, je ne vous montre le résultat qu’aujourd’hui, en espérant n’avoir pas trop abusé des bokehs et autres scintillements (bon, je sais qu’en fait j’ai trop abusé !)

Comme je l’avais dit dans mon précédent article, j’aime beaucoup et la taille est parfait pour moi. La veste peut aussi se porter avec d’autres habits. Alors bien sûr, ce n’est pas un ensemble à arborer en toutes occasions mais je compte bien le mettre lors de salons fantastiques, cet hiver, et même pour un des réveillons de fin d’année.

Photo 611HDPhoto 609HDPhoto 626HD