Shopping vintage à Bruxelles

Chaque année, je vais à la Foire du livre de Bruxelles, et entre la préparation du stand et la soirée d’inauguration, j’ai un après-midi à tuer dans les rues de la capitale. Cette fois (genre trois jours avant le départ) je me suis dit, et si je faisais les boutiques vintage ? Alors bien sûr, je n’avais pas de budget prévu, et je me suis contentée d’une recherche rapide sur google. En fait, je me suis vite rendu compte que la ville regorge de boutiques vintage. Heureusement, celles-ci se concentrent essentiellement en deux points : vers la Bourse et au sud du centre-ville.

Pour des raisons géographiques, je me suis focalisée sur le quartier de la Bourse (mais au sud, il y a une boutique qui vend au kilo, Melting Pot Kilo, et qui doit être pas mal.)

gabriele

On commence avec mon coup de cœur: Gabriele Vintage (27, rue des Chartreux). J’avais déjà repéré l’adresse sur facebook à travers leurs magnifiques photos. Ici on est dans le vintage haut de gamme, avec de belles pièces en très bon état et d’excellente qualité. On y trouve beaucoup de tenues de soirée, mais aussi des robes plus « casual » et d’adorables petits chapeaux. Il faut compter entre 30 et 60 euros pour un haut, et entre 60 et 100 euros une robe (certaines robes des années 70 sont à 40 euros). Comme je n’avais pas beaucoup d’argent, je savais que ça allait être dur de trouver quelque chose. Je m’étais fixé un budget de 40 euros et je n’ai pas eu de coup de cœur dans cette gamme de prix.

La boutique est très active sur les réseaux sociaux, et voici des exemples de tenues qu’ils proposent :

Pas besoin de préciser que je suis totalement fan ! Le manteau y était encore, et vous vous en doutez, j’ai failli craquer et repartir avec. A 75 euros, c’était tout à fait honnête, mais pas très raisonnable pour mon compte en banque… (surtout quand on sait que j’ai déjà plusieurs vestes/manteaux roses dans mon dressing !)

Ce que j’ai aussi beaucoup aimé chez eux, c’est que tout est bien rangé et classé par période (robes des années 50, top des années 70 etc) et que chaque vêtement a une étiquette avec la date estimée.

Bref, je n’ai rien acheté cette fois, mais l’année prochaine, je prévois d’économiser pour retourner y faire des folies !

foxhole4

On continue (de manière non géographique, et non chronologique) avec Fox Hole (4, rue des Riches Claires). Cette boutique propose du vintage à bas prix, de l’occasion et du neuf pas cher (par exemple, des imitations de Creepers à 30 euros très sympas). Il y est souvent difficile de différencier le vintage de l’occasion simple (à part quelques robes des années 70 ou des pulls des années 80 assez reconnaissables !), mais les prix sont assez bas. J’ai flashé sur un top à 10 euros et une jupe à 15 euros et, par chance, ils étaient pile poil à ma taille, et allaient bien ensemble.

Comme vous le voyez sur ma photo, il s’agit d’un haut maille pull avec les manches en voile transparent et un col lavallière assorti ; et d’une jupe au magnifique motif damassé. Je ne sais pas du tout s’il s’agit de vintage ou juste d’occasion, mais c’est pas grave, je trouve ça super mignon.

Je finis avec Think Twice (57, Rue du Vieux Marché aux Grains) qui est en fait presque à côté de Gabriele. Là tout est vintage, mais en général des années 80 et 90, autant dire que je n’ai rien trouvé à mon goût. Mais pour ceux qui aiment ce style, les prix sont très bas, entre 5 et 20 euros environ selon les articles.

thinktwice

Bien sûr, il y avait d’autres adresses dans ce secteur, mais il s’agissait de boutiques de luxe spécialisées dans la haute couture, je n’ai pas donc essayé d’aller voir (en plus il pleuvait ce jour-là ce qui ne donnait pas vraiment envie de courir les rues.)

Je suis passée faire un tour à Oxfam kids, juste à côté de Gabriele (Oxfam c’est un peu comme Emmaüs), et faute de trouver des trucs pour ma fille, je suis repartie avec un haut en dentelle noire, en taille 16 ans,  en parfait état et qui coutait 4 euros. (Bon ce n’est définitivement pas vintage, mais ça valait le coup et c’est une bonne action !)

Voilà un bref aperçu d’un shopping vintage à Bruxelles, les possibilités sont bien plus larges tant il existe de boutiques, mais si vous deviez n’en voir qu’une seule, je vous recommande Gabriele ! Je vous donne rendez-vous l’année prochaine pour en parler plus en détail !

Swap avec Blood is the new Black

J’ai eu le plaisir de faire un swap avec le blog Blood is the new black de Serafina. J’adore ce blog, et je connais Seraf depuis plusieurs années, j’étais donc super contente de pouvoir lui trouver des petits cadeaux !

Je mettrai ici les liens vers sa vidéo youtube (où elle ouvre son colis) ainsi que vers son article.

Voici donc ce qu’il y avait dans le colis que j’ai reçu :

Photo 693

Une crème pour le corps Beurre envoutant de Baïja au lotus et au gingembre. L’odeur est exquise et la texture est très agréable, elle fond sur la peau et n’est pas trop grasse.

Photo 695

Deux bougies Yankee Candle, vanille lime et ananas coriandre. J’adore cette marque, ça sent toujours super bon, et là le choix est parfait pour l’arrivée du printemps ! (en plus je suis une grande fan de coriandre !)

Photo 694

Un kit de 3 vernis Kokeshi. J’adore le packaging, avec ces petites poupées, c’est trop mignon !

Photo 696

Un rouge à lèvres Mattissim Lipstick de Nocibé, la couleur L’échappée Red. C’est un rouge qui tire vers le framboise et ça tombe bien je voulais tester ce genre de couleur (je trouve que ça convient mieux que les bordeaux et le vieux rose que j’ai pour mettre avec mes habits rose vif ou aux couleurs un peu gaies). L’embout mousse est juste génial, niveau application et je pense donc que j’en essaierai d’autre de cette gamme et que je vous ferai un article complet dessus.

Photo 697

Un mascara noir de chez Clarins. Le fond de teint et le mascara sont les deux produits que j’utilise beaucoup (et achète régulièrement), il me sera donc bientôt très utile.

Photo 698

Un gant tout mignon. (Je sens que ma fille va me le piquer !)

Photo 699

Un petit carnet avec une jolie illustration de Santoro. Ça tombe bien, mon carnet actuel est presque rempli.

J’adore le concept de swap et j’ai été vraiment ravie de faire ça avec Seraf. J’espère avoir l’occasion de remettre ça un de ces jours ! 🙂

La robe Wahl’s

Voici une robe des années 50 que j’ai trouvée sur la boutique Etsy de Sartorial Matters. La marque est suédoise, mais je n’ai pas réussi à trouver plus d’informations  à son sujet. Le motif de rayures framboise et de fleurs bleues est assez typique de cette période, et ça faisait un moment que je cherchais une robe de ce genre, voire un tissu pour coudre moi-même quelque chose. Comme toutes les robes inspirées du New Look, elle a une taille assez fine et une jupe très large (avec un jupon, c’est encore mieux!). Sa particularité, c’est ce décolleté profond et son col assez large.

il_fullxfull.1064987674_nwlu

Voilà le résultat sur moi ! J’aime bien son côté frais et romantique et je me rends compte à l’instant que c’est ma première robe au côté « chemisier » c’est à dire boutonnée devant, (ça aussi c’est quelque chose qui me tentait depuis un moment). Bref, je suis très contente de mon achat… même si mon mari trouve que ça ressemble à une blouse de grand-mère. (Pour le coup je suis plutôt sexy comme mamie :p)

La robe Jewsbury and co.

Voici une robe de la marque Jewsbury and co, Manchester Ltd. En fait, il s’agit d’un ensemble composé d’une wiggle dress et d’une veste. Je l’ai acheté car il était soldé et que je voulais une robe de ce genre. (Bien sûr, cela vient de la boutique Etsy de Sartorial Matters)

50h

J’aime bien le décolleté carré en velours, et les teintes automnales du tissu. Par contre, les tissus des années 50 n’étant pas stretch, elle ne me va pas parfaitement bien. Mes hanches sont plus basses que la partie prévue pour, du coup c’est très moulant à ce niveau-là et je ne remplis pas la partie qui est juste au-dessus. Si en général, je préfère les robes vintages, il faut avouer que les robes de ce type sont plus pratiques dans nos tissus stretch actuels.

Je la porte sans la veste car celle-ci ajoute une touche très formelle, et je n’ai pas d’occasion de porter une tenue aussi « stricte ». Et puis, je ne sais pas trop comment mettre/nouer l’espèce de col lavallière. (Ce qui est totalement contradictoire de ma part, j’adore les ensembles vintage robe/veste).

Du coup, parfois je me demande si je ne vais pas revendre cet ensemble. J’hésite. Je mettrai peut-être la robe pour une dédicace à l’automne prochain. Peut-être avec un petit cardigan marron ?

Vous en pensez quoi, vous ?

Blogger Recognition Award

J’ai été taguée par Lilysatis pour un petit article « Blogger Recognition Award ». Le principe ? Rédiger un post rappelant la brève histoire de son blog, donner un ou deux conseils aux blogueurs puis nommer 15 autres blogs.

Comment est née Une Robe Couleur de Lune ?

Lors de mes dédicaces, j’avais souvent des commentaires comme « tu as encore une belle robe ! », « on se demandait comment tu serais habillée aujourd’hui ! » et puis après avoir répondu à une interview sur mon look, plusieurs personnes – lectrices ou collègues auteurs- sont venues me dire qu’elle avait adoré lire mes réponses. Quand je parlais littérature, je ne soulevais pas autant d’enthousiasme ! Bref, je me suis dit que ça serait rigolo de pousser ça un peu plus loin et de faire un blog pour montrer ma collection de robes vintage ou écrire quelques articles sur l’histoire de la mode.

Entre l’idée et le passage à l’acte, il y a quand même eu pas mal de tergiversations. Être le centre de l’attention me met plutôt mal à l’aise, et faire un blog mode me paraissait un peu trop narcissique pour moi. Je veux dire, je ne suis pas très jolie, je n’ai pas forcément bon goût (parfois je sais pertinemment que cette vieille robe est kitsch mais c’est plus fort que moi il me la faut dans mon placard! :p) alors je ne me sentais pas vraiment légitime. Tant pis, j’ai sauté le pas et me voici !

Les conseils :

Je n’ai pas vraiment de conseils à donner, je me suis lancée là-dedans sans trop savoir ce que je faisais…  En fait c’est moi qui ai besoin de conseils lol.

Je tague :

Juste Diane Snotra. Mais si vous voulez participer vous pouvez vous auto-taguer 😉

blog-award

 

Du fard vert…

Je suis tombée sur un article portant sur le maquillage des yeux marron. Alors, le doré, le cuivré, le vieux rose, ok j’ai l’habitude, mais le vert, je n’ai jamais tenté ! J’ai donc essayé de reproduire ce maquillage avec les moyens du bord que voici :

Palette Sleek Storm :

Paupière mobile : storm cloud (vert) + thunder storm (doré)

Pli de la banane : dust storm (brun)

Ras du cil : firestorm (brun rouge)

+ crayon Christian Dior brun foncé

+ mascara False Lash Superstar de L’oréal noir

Lèvres : Imagic 03

Teint : Accord parfait de L’oréal beige rosé

 

Bien sûr, les teinte ne sont pas tout à fait les mêmes et le vert de ma palette est nettement moins flashy, plus sombre.

Au final, je ne trouve pas que cela mette particulièrement mes yeux en valeur, il faut dire que sur la photo de départ, la mannequin à les yeux plutôt noisettes. Les miens sont sans doute trop foncés pour que cela rende vraiment bien.

Et j’en profite pour avancer dans mon challenge-photos des soldes, en portant ici la robe H&M que je me suis achetée dernièrement (et que j’adore ! en plus elle est trop confortable !)

photo-507hd

Les créations de Mag.Nin.Art.T

La créatrice Mag.Nin.Art.T a eu la gentillesse de m’envoyer deux de ses créations pour que je vous les présente. Merci à elle 🙂

Comme vous le voyez, elle a sélectionné des pièces plutôt romantiques, mais elle fait aussi dans les genres steampunk, années folles ou encore pin-up.

photo-538hd

Tout d’abord, il y a eu tour de cou en dentelle vieux rose et noire qui se noue dans la nuque à l’aide d’un ruban. J’adore la teinte, elle s’accorde avec pas mal de mes vêtements. (La preuve en image !)

Ensuite, il y a un bandeau pour les cheveux violet et blanc. Les finitions sont très bien faites et le tout est très solide. J’avais eu l’occasion de voir le travail de Virginie lors d’un salon, et j’avais même acheté un bandeau tout simple (mais très mignon) et là je dois dire que le rendu est beaucoup abouti et professionnel.

Les sites où retrouver ses créations :

Facebook

Site internet

Et vous, vous en pensez quoi ?